Résultats de l'enquête 2007 sur les distributions Linux

Score ( voter ) :
Connexe : Même auteur
Rédigé le 23-08-2007 à 21:31, par Hyacinthe MENIET, dans Internet
Le site DesktopLinux a publié les résultats de son sondage 2007 sur les distributions Linux. Et comme l'an passé, les saveurs d'Ubuntu sont plébiscitées. Dans l'article qui accompagne les résultats, DesktopLinux indique que le nombre de votants a doublé en un an. De là à conclure que le nombre de Linuxiens a lui aussi doublé, il y a un pas que je ne ferai pas. La répartition des distributions :
Ce résultat est à prendre pour ce qu'il est : le résultat d'un sondage. Néanmoins je veux croire qu'il propose une assez bonne estimation (38 500 votes) de Linux sur le bureau. Quelques observations : Le même sondage mais côté gestionnaire de bureau. Là sans surprise c'est Gnome qui est en tête. Ce résultat me paraît cohérent avec le fait que les Debians (Ubuntu et les autres) dominent le bureau sous Linux. En effet, sous Debian c'est Gnome qui est mis en avant :
Notez enfin que vous retrouvez le même type de sondage sur trustonme.

Les commentaires des inscrits

commentaire de : jerep6, posté le : 23-08-2007 à 21:49

Il fut un temps ou KDE était plus utilisé que GNOME non ?

C'est bien dommage que KDE ne soit pas mis en avant sur les distributions car il dispose de logiciels intégrés fort sympathique tel que konqueror, amarok, kate, k3b ou encore superkaramba.

PS: Sympa le clin d'œil ^^

commentaire de : tcheupel, posté le : 23-08-2007 à 23:07

C'est du à quoi cette Ubuntu mania ?

Et puis une autre question. Ces distrib basées sur Deban, elles disposent d'un équivalent urpmi ?

commentaire de : Uraeus, posté le : 24-08-2007 à 08:55

Deux choses m'étonnent. Topuyt d'bord, l'absence de Mandriva. Même si je ne suis pas fan de cette distro, elle me semble au moins aussi populaire que Gentoo. J'aurais même pensé qu'elle faisait mieux que les 18% qui sont attribués au "reste".
Deuxième chose : les 20% de Suse. Je n'ai pratiquement jamais croisé d'utilisteur Suse au détour d'un forum, et pourtant 1 utilisateur sur 5 y a recours. Bizarre...
À noter aussi que ces résultats contredisent totalement ceux du vote de trustonme (qui n'est que le résultat de 150 votes, d'accord, mais quand même...).

commentaire de : stanislas, posté le : 24-08-2007 à 15:21

Le sondage étant à échelle mondiale, moi ça ne m'étonne pas que la Mandriva ne soit pas répertoriée explicitement, car je pense qu'elle ne s'est réellement imposée que dans son pays d'origine, la France.

Le score de SuSE peut s'expliquer, en particulier dans la mesure où ce sondage semble inclure des utilisations professionnelles, par le fait que cette distribution a depuis quelques temps des liens pour le moins étroits avec Novell, qui n'est pas un inconnu dans le monde du logiciel.

Enfin, la position de Ubuntu (et, je suppose, de ses dérivées Kubuntu, Xubuntu) ... là, il y a un effet « marketing » très au point (la possibilité de se faire envoyer un CD dans sa jaquette par la Poste plutôt que d'avoir à se le graver soi-même sur un austère CD vierge, par exemple), un soin apporté à la procédure d'installation (qui tend vers le tout-graphique : ça plaît) et à la reconnaissance du matériel, la robustesse de son système de paquets (hérité de Debian, ça a fait ses preuves :) ) et enfin, même si ça en fait grincer certains, sa gestion particulière des privilèges root (ça se rapproche que ce que les gens ont connu avec beaucoup de versions de Windows).
La Ubuntu n'est peut-être pas la meilleure dans chacun de ces domaines pris séparément, mais je crois qu'elle réalise un bon compromis.

commentaire de : Uraeus, posté le : 24-08-2007 à 18:07

En fait ça conforte à peu près le classement de Distrowatch pour 2006 : le trio de tête était, dans cet ordre, Ubuntu, Suse, Fedora.
Sachant que Mepis (une "other Debian") plus Debian totalisent plus de hits que Fedora, on aurait donc exactement le même top 3 que dans le sondage cité plus haut.
À noter quand même que chez Distrowatch, Mdv est classée 5°, loin devant Gentoo, qui est même devancée par Slackware.
Sinon, je partage totalement l'analyse de Stanislas sur Ubuntu. Et j'avoue que quand des collègues me demandent conseil pour passer à Linux, je recommande maintenant (K,X)Ubuntu pour débuter, même si elle ne me plait pas pour mon utilisation perso.
L'effet marketing est évident, mais rappelons que le "mécène" à l'origine d'Ubuntu s'était donné pour but de concurencer Windows. Il fallait donc une campagne agressive.